À propos de No Type

C’était en 1998. Des musiciens s’apprêtaient à révolutionner la manière de diffuser la musique sur internet.

Rappelez-vous. Il fut une époque où écouter de la musique sur internet était, au mieux, une épouvantable corvée nécessitant l’installation d’une panoplie d’outils tous plus rébarbatifs les uns que les autres (bonjour RealAudio!) doublée d’une redoutable épreuve de patience (bonjour, connexion à 56 kbps!).

Et puis vint le MP3…

No Type était parmi les premiers à reconnaître le potentiel de ce nouveau format et à l’employer sur une grande échelle, non pour repiquer des disques, mais comme outil de création. En parallèle à d’autres étiquettes virtuelles pionnières (les fameux netlabels), No Type a publié plus d’une centaine d’albums gratuits en format numérique, à une époque où un tel concept relevait de la spéculation. Avec les années, des étiquettes amies ont rejoint nos rangs: Sine Fiction, Panospria, BricoLodge Et ce n’est que le début.

En 2021, No Type est plus qu’une étiquette virtuelle. C’est une communauté d’étiquettes et d’artistes qui ont choisi de se réunir afin de reprendre en mains les moyens de diffusion. À l’heure où une poignée de multinationales se partagent la quasi-totalité du trafic web, il est temps de réaffirmer l’importance d’une présence libre et indépendante, hors des grandes plateformes.

La majorité (voire la quasi totalité) des albums disponibles sur No Type sont disponibles gratuitement pour écoute et téléchargement. Ou plutôt, ils sont disponibles au prix que vous considérez juste. C’est vous qui décidez! Et ce sont pas moins de 85% des revenus qui retournent aux ayants droit.

Vous vous occupez d’une étiquette virtuelle et vous souhaitez nous rejoindre? Écrivez-nous.

No Type
David Turgeon, directeur
info@notype.com