Front

Album numérique / IMNT 0312

Inclut le téléchargement en format MP3 / OGG / FLAC.

Album sur disque compact / IMNT 0312

Inclut le téléchargement en format MP3 / OGG / FLAC.
  • 1. Front, 1
  • 2. Front, 2
  • 3. Front, 3
  • 4. Front, 4
  • 5. Front, 5
  • 6. Front, 6
  • 7. Front, 7
  • 8. Front, 8
  • 9. Front, 9
  • 10. Front, 10
  • 11. Front, 11
  • 12. Front, 12
  • 13. Front, 13
  • 14. Front, 14
  • 15. Front, 15
  • 16. Front, 16
  • 17. Front, 17
  • 18. Front, 18
  • 19. Front, 19
  • 20. Front, 20
  • 21. Front, 21
  • 22. Front, 22
  • 23. Front, 23
  • 24. Front, 24
  • 25. Front, 25
  • 26. Front, 26
  • 27. Front, 27
  • 28. Front, 28
  • 29. Front, 29
  • 30. Front, 30
  • 31. Front, 31
  • 32. Front, 32
  • 33. Front, 33

Œuvre commune de 73 minutes séparée en 33 plages CD de longueur arbitraire, Front ne se résume pas facilement. À la frontière du conceptuel et de la musique d’écoute, de la musique pop la plus éhontée et de l’expérimentalisme le plus extrême, Front présente une approche de la composition électroacoustique qu’on pourrait qualifier, d’après les compositeurs, de «domestique». Le déroulement de la pièce comprend divers événements formant une trame où les relations conceptuelles entre les sons et les idées créent, paradoxalement, le contenu musical. Les compositeurs ont intégré dans cette œuvre leurs sentiments et expériences face au narratif culturel ambiant et la musique pop en particulier.

Contrairement à beaucoup d’œuvres d’envergure similaire qui assument une attention linéaire, presque méditative de la part de l’auditeur, Front suggère plutôt l’idée que l’attention de l’auditeur est une donnée avec laquelle on peut jouer, au même titre que le timbre ou le rythme. Enfin, Front veut explorer les dangers de l’identité musicale, et le concept de structure en tant que victime de l’interrogation. Ne cherchant pas à critiquer une esthétique en particulier, l’œuvre se veut néanmoins sévère (presque antagoniste) face aux attitudes présidant à un choix esthétique ou à un autre. Dire que Front est une œuvre intellectuelle ne ferait que cacher le réel plaisir d’écoute qu’elle provoque. Je n’hésiterais pas à qualifier Front de carrément unique dans l’univers électroacoustique et électronique international, de par sa forme et son intégration totale de toutes les composantes du médium disque dans l’œuvre.

  • Disponible le: 2003-10-01

Max Haiven

Jon Vaughn

No Type